Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 08:49

Que n’entend-t-on depuis quelques mois au travers des médias et principalement sur Internet pour amener le peuple à réagir.

Des articles, des commentaires, des forums ne cessent d’exalter les citoyens à se rebeller contre les abus du pouvoir en place. L’on peut lire des billets virulents sur les hommes politiques en place, sur leurs magouilles, sur les autorités corrompues et serviles, sur les lois liberticides etc.… etc.…

Tous les moyens sont bons pour tenter de réveiller un peuple soumis, même le mensonge ou la déformation des faits. Tous les sujets sont abordés dans la plus grande confusion : lois et règles sociales, racisme, religion, délinquance, sécurité routière, impôts, l’Europe … et ceci et cela… bref, tout va mal dans ce pays et il faut réagir clament ces bateleurs.

Certains sont farfelus, utopiques, désordonnés dans leurs propos et leurs appels à la révolte ; d’autres sont carrément militants d’une cause extrémiste ; d’autres encore font preuve de bon sens tout simplement ; mais tous se fourvoient pour une cause perdue d’avance.

En effet, tous partent du principe qu’un peuple est plus fort qu’un gouvernement.

Vrai. Mais ils oublient qu’un peuple est composé d’individualités. Et ça, les hommes en place le savent bien. Ils jouent sur du velours lorsqu’ils viennent demander pardon pour leurs turpitudes, ils savent qu’après avoir été vilipendés au-delà de leurs fautes, ils seront absous dans les mêmes proportions. 

Les peuples ne pourraient être dirigés s’il y avait entente collective. Plus un pays sera une « république bananière » plus il sera facile à diriger. Excepté les quelques éruptions sociales qui font reculer temporairement les gouvernants, la mainmise sur une population est facile à mettre en œuvre. On le voit depuis quelque temps dans notre pays qui est tombé bien bas sous les risées de la scène internationale.

Alors, vouloir « monter » une révolution pour changer la société en appelant ses concitoyens à s’unir est parfaitement utopique bien qu’en théorie ce serait la meilleure solution si elle était réalisable.

Je vous comprends, vous, les révoltés de tous poils, leaders et boutes feux qui tentent d’éveiller une opinion publique sclérosée, renfermée sur elle-même, soumise, mais vos appels resteront stériles car si le citoyen a une grande gueule loin des affrontements, il est tout autre au pied du mur. Il est tout autre quand il est concerné personnellement. Il est tout autre quand sa petite vie sociale ou son porte monnaie sont atteints. Fini les rodomontades et les grands discours sur la solidarité une fois rentré à la maison, l’égoïsme reprend ses droits. Surtout chez les Français. C’est un trait de leur personnalité bien connu de nos concitoyens les plus avertis et un sujet de moquerie à l’étranger.

Le Français a coupé la tête de ses nobles mais il reste admiratif et servile devant la noblesse et les titres encore existants, et devant les « nouveaux nobles parvenus ».

Le Français critique les riches mais il est envieux et rêve d’en être.

Le Français se plaint de la distance entre les élites et le peuple mais il est déférent devant les diplômes et les situations sociales.

Le Français n’aime pas les patrons, mais il se rêve à leur place ; et lorsqu’il y accède, il est souvent pire patron que ceux qu’il critiquait auparavant.  

Le Français veut un Président plus proche du peuple, mais dès qu’il en élit un qui lui ressemble, il lui reproche son manque de grandeur, son manque d’éclat … (…)

 

Bref, il ne sert à rien de gesticuler dans les médias en prédisant une explosion sociale, la grande révolution … elle n’aura pas lieu.

 

Et pourtant … une révolution serait la bienvenue pour mettre sur pied une société plus juste, plus équitable. Du chaos surgit parfois l’ordre … désiré ou forcé.

 

Des actions spectaculaires, des manifestations rassemblant des milliers de personnes  ont lieu me rétorqueront certains. Épiphénomènes répondrais-je. Qui ne concernent qu’une catégorie bien ciblée. Égoïsme là encore, non pas pour un individu mais un ensemble d’individus catégoriels qui s’exonérera du reste de la société.

Ce n’est pas parce que ces épiphénomènes ont lieu que la révolution est latente.

L’homme est ce qu’il est. Ou plutôt ce qu’il est devenu ces dernières décennies. Il ne lui reste plus que ses gargarismes « cocoricotants » de la « Révolution de 1789 » et celle de « Mai 1968) … fausses et trompeuses toutes les deux.

 

La révolution n’aura pas lieu … et pourtant je la souhaite de tous mes vœux.   

===================

 

INFOS BOUQUINS ET AUTEUR :

 

 Les dédicaces reprendront à partir de la mi septembre pour "Les Bouffons de la Bouffe" et pour mon nouveau livre qui sortira en librairie début septembre "Laissez-moi vous raconter"   

Partager cet article

Repost 0
Published by JEFF
commenter cet article

commentaires

le ch'timi 11/09/2010 21:59



Re-bonsoir,


Je viens de lire ton billet...La révolution aura lieu, mais nous ne serons plus de ce monde, du moins, moi. Ne jamais comparer celle de 1789 et la révolte de "Mai 68 " , cette dernière étant
celle d'une jeunesse ( dont je faisais partie ) de l'ennui, du contexte extérieur par cette saloperie de guerre du Vietnam. Dont certains n'ont pas retenu les leçons ( voir Irak et Afganistan) et
notre nabot national de s'engouffrer dans ce piège...déjà 44 morts de trop !


 


La rue va bientôt parler...si Napoléon IV se représente...le gros hic, c'est le F.Haine et le peu de crédibilités de l'opposition, quelque soit le courant...


Imagine un deuxième tour en 2012 UMP et F.Haine....je le dis franchement, je ne vais pas voter....Qu'ils se bouffent entr'eux....


Et qu'on arrête de me parler de DSK....Ce n'est qu'un vulgaire clone d'une droite dans un emballage de gauche ( du moins du P.S )


 


Bonne fin de soirée...


A++++



JEFF 12/09/2010 08:15



Bel enthousiasme Ch'ti mais je suis moins optimiste que toi, je ne crois pas qu'une révolution aura lieu, ni demain, ni après demain, encore moins après après demain.


Comme je l'avais à peine effleuré dans mon article concerné, 1789 et 1968 n'étaient pas de vraies révolutions. Par vraies j'entends les bonnes causes et le soulèvement d'un peuple spontanément.
Ce n'était le cas ni dans l'une ni dans l'autre, malgré nos livres d'histoire politiquement rédigés.


 


Pas de révolution disais-je car les peuples occidentaux s'amolissent dans un confort et un conformisme anesthésiant. Il faut du courage et de l'abnégation pour faire une révolution, personne
n'est prêt à tout perdre même si chacun se plaint de sa vie.


Regardez les manifestants les plus purs et les plus durs, quand vient l'heure de la soupe il faut rentrer !!! 


Regardez les syndicalistes, ils allument les feux et quand vient l'heure de rentrer chez eux ils s'en foutent des gens qu'ils ont jetés dans la rue, eux ils pourront se mettre les pieds sous la
table et manger correctement; leur salaire sera versé intégralement à la fin du mois.


Regardez tous ceux qui donnent des leçons mais n'appliquent pas leurs précepts.


NON !... le peuple n'est pas en condition pour faire une révolution, trop riche, trop gras, trop imprégné de télé et de bagnoles, trop contraint par des lois liberticides qu'il a laissé se mettre
en place sans rien dire.


Une manif - aussi grande et importante soit-elle - n'est pas la révolution.


HELAS !...  



Le Boucher 12/07/2010 23:42


Je connais bien la ptite Acid, faites gaffe c'est de la pointure.
Elle est dangereuse la garce !


JEFF 13/07/2010 07:16



Vraiment ?...


Il est certain qu'elle est dotée d'une belle verve, mais j'aime ça.


Dangereuse ?...


Là d'où je viens, là par où je suis passé, m'a prémuni à tout jamais des dangers, je ne pourrai connaître pire dangers que ceux que j'ai connus.


L'humour extrême, le langage extrême me plaisent, je les pratique tous les deux, je ne vais donc pas m'en plaindre. Tant que je ne ressens pas chez mes interlocuteurs de mauvaises pulsions, ils
peuvent tout oser.


Et puis vous aurez remarqué que je lui tend la perche ...


Allez louchebem, merci de votre intérêt et pas d'inquiétude pour ma vieille peau de crocodile couverte d'escarres.


Concoctez nous la suite de "il", l'entrée en matière m'ouvre l'appétit.    



Bof, c'était juste pour te dire un p'tit salut, histoire de causer qq chose.Sucramus 12/07/2010 16:13


je ne répondrai pas à une dérive orthographique, ça pourrait devenir graveleux et trop irrévérentieux, il y a des limites à l'acidité c'est quoi to Ph? zéro????


JEFF 12/07/2010 17:26



La piste est glissante hein pépére !! Mais tu connais ça, t'es un descendeur tézigue... tu descends tout ... les pentes, les boutanches, les slips, les bretelles de soutifs... et j'en
passe. 



AcidKronik 12/07/2010 14:54


Mais c'est qu'il l'ouvre en grand le salaud ! Arf doucement mon grand, doucement ... La guerre de 1883 ? Oulaaa Papy ! Je comprends mieux le viagra et les escarres au cul. M'enfin vu que tu me fait
un compliment concernant mon acidité, promis je pousserai ton fauteuil roulant sur quelques mètres.
Pour ta progéniture, plutôt crever. J'en ai assez chié comme ça pour me trouver un studio (et sans passer sous le bureau du proprio) alors fiote.
Et pour Sucre Anus, je suis pas neutralisable. héhé


JEFF 12/07/2010 18:01



[Ben c'est drôle ça, j'croyais avoir répondu à ce com !??? Bon, ben je recommence...]


 


Hééé, pousse pas si fort, l'a pas de freins ma carriole... et pourquoi tu vas vers l'escalier ?!... tu vas pas me balancer dans l'escalier quand même... tu ne ferais pas ça hein ?... hein ?...
HEIN !!??... Ooooh putain, elle va le faire !!!!


 


Tu disais quoi au sujet de ma progéniture ? Que t'étais prête à crever pour ... ben c'est sympa ça. Pour te faire plaisir je vais lui demander d'aller te jouer la sérénade sous ton balcon à
partir de septembre avec sa mandoline... il sait tout le répertoir de Dalida, de Berthe Sylva, de Rina Ketty et bien d'autres... et je suis en train de lui apprendre les oeuvres de Dorothée et
Chantal Goya... tu vas aimer !!


 


 



Bof, c'était juste pour te dire un p'tit salut, histoire de causer qq chose.Sucramus 12/07/2010 14:00


Acide ici, toi qu'est un mec basique, Jeff, tu peux la neutraliser??,A moinsss qu'elle ne soit issue de "Alien"


Présentation

  • : Le blog de JEFF
  • Le blog de JEFF
  • : Oser dire ce qui ne se dit jamais, ne pas subir le politiquement correct, refuser la médiocrité... j'hurle ma liberté de penser.
  • Contact

DATES DE DEDICACE

Tournée de dédicaces possible en 2013 avec de nouveaux titres sous une nouvelle édition

Patience donc ! 

Recherche

Les Livres De Jdz