Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 07:48

QUI ASSUME …

       ses responsabilités ?

       ses obligations ?

      … ses charges professionnelles ?

SANS …

      … rechigner

      … se plaindre des inconvénients

      … pleurnicher sur les conséquences

 

PLUS GRAND MONDE !

 

De nos jours, les hommes refusent d’assumer les contraintes et les inconvénients d’une profession, d’une famille, de la vie tout simplement… et nient les évidences les plus flagrantes.

Lorsque j’entends des professionnels se plaindre des risques de leur métier, je me demande pourquoi se sont-ils engagés dans cette voie.

Lorsque j’entends les médias dégouliner de compassion pour tel ou tel incident ou accident survenu à un professionnel dans l’exercice de ses fonctions, je me demande quelle valeur a un homme aujourd’hui à l’échelle de la nature. Il est le seul animal à se regarder le nombril.

— Le syndicat des gardiens de prison manifeste parce que les conditions de leur métier leur font côtoyer des gens dangereux … Ah bon !?... Qu’est-ce qu’ils croyaient en entrant dans cette profession, faire du baby-sitting ?

— Les policiers se plaignent que les gangsters leur tirent dessus … Ah bon !?... Qu’est-ce qu’ils croyaient, que les bandits avaient des pistolets à bouchons ?

— Je lis que des commerciaux font grève pour protester contre la longueur des déplacements, ils veulent rentrer chez eux tous les deux jours… Ah bon !?... Qui va aller vendre sur l’ensemble du territoire alors ?... des sous-commerciaux embauchés par les commerciaux ?

— Des enseignants … euh là, il vaut mieux que je m’abstienne car dans ce corps de métier les contradictions sont si flagrantes (comme dans tout le corps de la fonction publique ou privée) que tenter de les analyser rendrait schizophrénique. Il suffit de regarder les trente dernières années pour se rendre à l’évidence : ils ont refusé tout … tout … tout … et son contraire.

La déresponsabilisation des hommes, leur renoncement, leur rejet de toute contrainte fait qu’aujourd’hui l’on s’étonne et l’on s’offusque (avec l’aide des médias) de situations parfaitement banales.

   § Le voleur vole, le gendarme doit arrêter le voleur

   § Le prisonnier cherche à s’échapper, le gardien doit l’en empêcher

   § L’élève est dissipé, le prof doit l’intéresser

   § Le feu est allumé, le pompier doit l’éteindre

 

Alors, quand un flic vient se plaindre que le voleur s’est échappé en lui tapant dessus ; qu’un gardien de prison se plaint d’avoir été pris en otage par un prisonnier ; quand un prof se met en grève parce qu’il s’est fait insulter par un élève … je ne comprends plus le monde dans lequel je vis. Quel est l’ordre des choses ?...

Partant de ce postulat que plus aucun risque ne doit être assumé par les hommes, alors :  les menuisiers ne scierons plus afin de ne pas se couper les doigts ; les laveurs de vitres ne monteront plus sur une échelle afin d’éviter la chute ; les navigateurs cesseront de naviguer afin de ne pas se noyer ; les conducteurs cesseront de conduire pour éviter les accidents … et, pour être en harmonie avec la complainte actuelle, nous ferons preuve d’une immense compassion hypocrite pour ceux qui auront été victimes des risques de leur profession.

  § Pleurez sur le pilote de F1 qui se sera tué lors d’une course 

  § Pleurez sur le dompteur tué par ses fauves

  § Pleurez sur le flic descendu par un tueur

  § Pleurez sur l’alpiniste perdu en montagne

… si cela peut vous faire du bien (mais en vérité vous vous en foutez)

… mais fichez-moi la paix avec une compassion qui n’a pas lieu d’être. J’en éprouve seulement pour les êtres innocents. Et ce ne sont pas les médias ou les pouvoirs publics qui me diront pour qui, pour quoi je dois éprouver de la compassion.

Certains ne demandent à personne de venir pleurer sur leur sort… car eux assument l’entièreté de leur vie, les aléas d’une profession choisie, leurs échecs comme leurs succès, les bonnes et les mauvaises choses qui leur tombent dessus. 

Vive la vie ! Vive les risques ! Gloire à ceux qui osent ! Respect à ceux qui se relèvent sans gémir d’une chute … même pas mal …

… et relisez “IF” de Rudyard Kipling !!!    

  

  

 

(1) Obligation Nationale Sous Peine d’Exclusion

Partager cet article

Repost 0
Published by JEFF
commenter cet article

commentaires

Martine une S.B.F ( Sans Blog Fixe) 23/01/2010 23:43


"qui fait l'envie de la gent féminine "

(?!?)

pffft....
rêvez moi je pince ...

Aïe!.....(plop!)

ben non je rêve pas je cauchemarde là


JEFF 23/01/2010 22:57


Le mien ne peut peler très chère, j'utilise Nivéa fesses premier âge moi madame ! Je prends soin de mon joli postérieur qui fait l'envie de la gent féminine.


Martine une S.B.F ( Sans Blog Fixe) 23/01/2010 21:17


qui ne dit mot consent parait-il ...
Alors je dit mot pour ne pas con sentir...
je vous Merde tous les deux et bien fort mes loulous ...et tiens:

que le cul vous pèle .!!!
(je l'aime bien celle là)


JEFF 22/01/2010 17:02


Ainsi donc voici la théorie de la reproduction ...
D'après toi, plus on est au Nord et plus on b... euh... on fait l'amour. Bien, j'accepte ton explication... mais alors, si j'en crois ta théorie, ceux du Sud pratique peu ?!?... les pauvres !!! Je
pense surtout à notre chère sorcière bien aimée, résidente de l'extrême Sud, qui doit se mettre la tringle (euh... c'est p't'être pas la bonne formulation) plus souvent qu'à son tour. Ayons de la
compassion pour elle et ... b... euh ... faisons l'amour deux fois plus pour compenser sa chasteté obligée. La pôôôvresse ...


Sucramus 22/01/2010 10:05


Jeff, j'te fais une confidence, et une confidence, c'est un confit dense...Le bressauds (habitants de mon bled), on dit que les bressauds sont les plus chauds...C'est comme ça mon vieux à la
montagne, les longues soirées d'hiver, faut bien se divertir!!!


Présentation

  • : Le blog de JEFF
  • Le blog de JEFF
  • : Oser dire ce qui ne se dit jamais, ne pas subir le politiquement correct, refuser la médiocrité... j'hurle ma liberté de penser.
  • Contact

DATES DE DEDICACE

Tournée de dédicaces possible en 2013 avec de nouveaux titres sous une nouvelle édition

Patience donc ! 

Recherche

Les Livres De Jdz