Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 10:50

Beaucoup d’auteurs se la pètent grave, alors moi aussi aujourd’hui je vais ébouriffer mes plumes et gonfler mon jabot. Laissez-moi le temps de grimper sur mon tas de fumier et écoutez comme je chante bien les deux pattes dans la merde : cocoricooo ♪… Jeff est l’plus bo ♪♪ … / cocoricooo ♪… qu’il est bo qu’il est bo ♪♪… !!

J’ai reçu la critique ci-dessous d’un anonyme. Inutile de vous dire que je plane à des altitudes stratosphériques. J’enfle… j’enfle… je suis à la limite de l’explosion. P’tain la pastèque que je vais me prendre… j’ai déjà les prémices de l’enflitude qui s’attaque à mes chevilles !!

Si ce quelqu’un lit mon blog, je serais ravi qu’il se dévoile.

En tout cas merci à lui ou elle, cette critique m’aura fait un immense plaisir. Il ou elle a tout compris de mon écriture. Donc de moi.

 

« Comment faut-il lire Joseph Deluzain – JDZ  comme il se raccourcit lui-même.

Pas de longues descriptions de lieux ou d’états d’âme, pas de lentes montées en suspens, pas d’atmosphère haletante, pas de situations rebondissantes. Il privilégie les personnages à l’intrigue. L’écriture de JDZ est directe, moderne, parlée, sans fioriture, passionnée, brutale quelquefois lorsqu’il s’enflamme et part dans des digressions osées. Ce pourrait être là un penchant contestable de JDZ tant ses partis pris sont tranchés et sans appel, mais il titille avec un malin sadisme les petits travers  que nous cherchons à dissimuler. Pardonnons-lui ses certitudes irritantes, il met souvent le doigt là où cela fait mal.

Il nous raconte son histoire comme un ami nous conterait sa dernière mésaventure. Le lecteur devient l’un des personnages. C’est d’ailleurs la condition majeure pour comprendre JDZ. Le lecteur doit se laisser porter par son imagination et devenir l’un des acteurs du récit pour en ressentir pleinement les personnalités  paradoxales.

Au cours d’une interview, JDZ racontait qu’enfant, il partait à l’aventure, s’identifiant à un capitaine intrépide, sur un morceau de bois lancé dans les flots d’un caniveau un jour de pluie ; faites comme lui, laissez parler votre imagination, endossez l’habit de l’un des héros et embarquez avec lui dans ses équipées, dans ses errances. C’est le plus bel habit que vous puissiez revêtir car ses personnages sont forts, humains, vivants. Ils sentent le vécu.

C’est tout là l’intérêt des écrits de JDZ : ses personnages. 

Et sa dernière production nous en donne un large échantillon.»

 

(Message reçu hier soir, j’ai juste corrigé la ponctuation… pardon Monsieur Anonyme mais j’suis pinailleur sur les virgules et intégriste des points de suspension… et là y en a pas, et j’suis frustré)

 

Inutile de vous préciser cher(e) inconnu(e) que je vais me servir de votre critique pour ma promo.  Elle ne saurait mieux tomber qu’au moment de la sortie de mon dernier livre dans lequel des personnages justement hauts en couleurs sont peints à grands coups de mots rageurs. Apparemment ils vous ont plus.

Allez quoi, soyez pas chien, dites-moi qui vous êtes !?!...  Mais… j’y pense, pour avoir lu mon dernier bouquin vous devez être un pro du livre car celui-ci n’est disponible au public que depuis cette semaine !?... Et puis, se souvenir de cette interview… Libraire… ? Journaliste… ?... Putain, ça m’intrigue !

 

     Pour ceux qui veulent lire ou relire le billet sur

   « LAISSEZ-MOI VOUS RACONTER »

                              … c’est plus bas !

   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JEFF
commenter cet article

commentaires

Louve 04/11/2010 18:13



Moi, quand j'aime, j'écris: J'adooOOOoooOOOooore!!!!!!


Et pan dans les dents.....


Hahahahahahahahaha.....



JEFF 04/11/2010 18:43



M'en fout, j'ai pas de dents !!!



Louve 04/11/2010 12:16



C'est pô moi, désolée! Je n'ai pas encore lus un de tes livres, et je te découvre en étant passé par chez Acidekronik


Et je viens de nous découvrir un point commun: Un amour immodéré pour les points de suspension........  Hahahahahahaha!!!!


Les points d'exclamation aussi parfois, pour ma part!!!


Bise...


Louve



JEFF 04/11/2010 16:28



J'adooooore les points de suspension et d'exclamation, je vénére les points d'interrogation... mais ce n'est rien à côté de ma copine Martine qui, elle, les utilise n'importe où, on dirait des
passages cloutés !! (et toc j'en colle deux d'un coup) 



lully 16/10/2010 22:05



Bonsoir,


Je cherchais des informations sur Banon,j'ai atterri ici et je viens de passer un agréable moment à lire vos billets.Merci!



JEFF 16/10/2010 23:12



Eh bien merci à vous, je suis gâté (j'ai pas dit gâteux !) ces derniers temps, entre la critique de monsieur anonyme et votre appréciation me voici comblé.


Si vous ne connaissez pas Banon je vous encourage à venir visiter ce village et particulièrement la librairie Le Bleuet qui est un établissement à nul autre pareil.


(Hé psssst... psssst... essayez de venir le jour où j'y suis en dédicace hein !...en plus y a ma copine la tcharbée)


Et toc, une promo pour ma séance de dédicace, si avec ça on n'a pas de succès ben merde alors !... 



ginie 10/10/2010 20:19



Bonsoir mon ti-loup tu écris à la lucky luke !! J'ai enfin réussi à avoir ton avant dernier livre écrit de concert avec martine et aliboron et voilà que tu nous en ponds un autre !! Vaut mieux
que tu fasses le coq parce que si continue à faire la poule et à m'en pondre d'autre je vais être larguée. Je sais, je sais je lis à la vitesse de l'escargot !! Bon et c'est qui ce mystérieux
écriveur ( je suis pas sûre que se soit le bon mot ....?!?) en tout cas il tombe à point nommé :ça m'a rendue un peu triste ton histoire d'avant. Je ne suis pas non plus de quelque part j'ai pas
l'impression d'avoir un point d'attache comme bien d'autre mais si j'en avais je serai contente que les habitants me reconnaissent et fasse une p'tite bafouille avec moi. Bon à défaut des mecs et
mequesse de ton bled tu as moi hihi veinard !! Bon je t'embête pas plus des fois que l'iconnu se pointe d'ailleurs c'est peut-être celui au dessus de moi ?Non? J'sais pas ?....... vu la remarque?
Bon j'arrête de faire ma curieuse et je te laisse mener l'enquête. Bonne dédicace à tous les 2 ça fait plaisir d'avoir des nouvelles de Martine. Au fait je reprends mes habitudes d'antant pas
d'articles en ce moment pas le goût et pas le temps mais en revanche je viens voleter au dessus des nids des autres héhé.......Bonne semaine bisous....... à plus..........flap flap flap



JEFF 11/10/2010 07:01



Tiens, le ch'ti zoziau !!


Tu te fais rare dis donc, il est vrai que là où tu résides les connections internet arrivent par char à boeufs, ton ADSL (Au Dessous Speed
Limit) emprunte les sentiers de montagne ...!?! 


T'avais pas encore lu Les Bouffons !?... Ben t'es en retard gros piaf, et le petit dernier est arrivé (et je sais qu'il va te plaire celui-là) ...


Ben tu viendras me voir en dédicace car je vais passer dans la région lyonnaise à la fin du mois... et je me fous si t'habites à 100 km de là, tu viens et c'est tout !


D'ailleurs je vais en profiter pour me faire inviter par ton pipa, je vais venir avec toute ma tribu... faut bien que je la nourrisse à moindre frais hein ... surtout le fils qui bouffe à lui
seul un pain restaurant pour son 4h, un pot familial de Nutella, 4 paquets de biscuits chocolatés, en buvant 1l1/2 de jus d'orange et comme dessert un pot géant de crème glacée. C'est l'Attila
des frigos et des placards mon fils; si tu veux mettre de l'ordre dans ta cuisine, tu le laisses seul un quart d'heure, il te fait le vide intégral...


Le mystérieux écriveur ?... ben approche ton oreille en chou fleur que je te dise ça tout doucement, c'est un secret ... "je ne sais toujours pas qui c'est puisqu'il est mystérieux hé
banane... mais je commence à avoir des doutes..."    


Salut la ch'tite piote



cafardages.over-blog.com 10/10/2010 18:31



salut juste pour dire qu'on aime les pinailleurs et qu'on reviendra



JEFF 11/10/2010 07:06



Alors vous devez être quelqu'un de bien !...


Personne ne peut être foncièrement mauvais quand il aime les pinailleurs, les chieurs, les coupeurs de cheveu en 4, les râleurs... et autres qualités du genre.


Moi, j'ai enduré Martine et Juan, deux chieurs à la puissance 1000 chacun, alors réunis hein, je vous laisse deviner le couple infernal !!! ... mais comme je suis un Saint ... 


J'ai jeté un oeil chez vous mais faut que j'aille le récupérer, j'en profiterai pour m'attarder.


Salut Cucaracha.



Présentation

  • : Le blog de JEFF
  • Le blog de JEFF
  • : Oser dire ce qui ne se dit jamais, ne pas subir le politiquement correct, refuser la médiocrité... j'hurle ma liberté de penser.
  • Contact

DATES DE DEDICACE

Tournée de dédicaces possible en 2013 avec de nouveaux titres sous une nouvelle édition

Patience donc ! 

Recherche

Les Livres De Jdz