Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 18:31

Bientôt ce terme sera prohibé, il est déjà aujourd’hui politiquement incorrect.

Dans la bouche des citoyens-zombies ce vocable dérive vers les sens les plus péjoratifs qui soient (interdiction, folie, inconséquence, instabilité, insociabilité etc.) en oubliant tout simplement qu’ils vivent eux-mêmes sous le bénéfice des transgressions.

Sans les transgressions pas d’évolution.

Le plus rageant est de voir ses contempteurs tirer à boulets rouges sur les transgresseurs alors qu’ils sont les premiers à vouloir profiter du produit de leurs transgressions.

Il n’y a pas pires hypocrites que ces détracteurs et de pire mauvaise foi que de nier les bienfaits et les profits de la transgression. Mais rien d’étonnant à cela, les citoyens-zombies sont frileux, peureux, replié sur eux-mêmes, réfractaires à toute innovation tant qu’elle n’a pas fait ses preuves… alors là, à ce moment précis où ils découvrent le bien qu’ils pourraient en tirer sans prendre de risques, ils s’emparent voracement de ce qu’ils critiquaient et vilipendaient hier.

Qu’ils sont cons et inutiles ces timorés de la vie, ces hésitants, ces prudents excessifs qui n’entreprennent rien mais profitent honteusement de la créativité d’autrui après l’avoir démolie, traînée dans la boue.

Oui ils sont cons, parce qu’il faut être particulièrement cons et obtus pour ne pas admettre que tout ce qui nous entoure est issu de la transgression. Sans elle nous ne serions pas là pour en parler aujourd’hui. Les règles, les lois sont des cadres enfermant la masse des citoyens pour éviter des débordements, des abus, l’anarchie, pour les guider vers une voie unique afin de mieux les contrôler. Bien heureusement ces cadres limitent tous les excès qui auraient des effets néfastes sur l’humanité, mais le défaut de ces règles est de ne pas reconnaître l’exception, de mettre tout le monde au même niveau, de nier la différence. Le politiquement correct impose des diktats inhumains, antinaturels, et étouffe la créativité, la recherche et l’expérience.

Si les citoyens-zombies réfléchissaient ne serait-ce qu’une seconde, ils se rendraient compte que tout ce qui les entoure, tout ce qu’ils utilisent est issu de la transgression.

Le train, la voiture, l’avion, le téléphone, les vêtements, la roue, la balance, l’électricité, l’alimentation, la santé, la chirurgie …. mille mille mille mille exemples le prouvent au quotidien. La terre est ronde, elle tourne … pourtant ce n’était pas évident de le démontrer aux imbéciles hein messieurs Copernic et Galilée !...; et la roue que mon arrière arrière arrière x 1000 grand père a inventée au néolithique, elle a dû en provoquer des conflits avant que les critiqueurs en profitent ; et le train, il y a à peine plus d’un siècle duquel on disait qu’au-delà de 6O km/h les corps allaient se disloquer… ah ah ah, doit bien rigoler Monsieur TGV quand il trimballe des hordes de pignoufs petits enfants de ses détracteurs ; et que dire des spoutniks qui détraquaient le temps selon nos grands pères … mais nos grands parents sont les premiers à écouter les prévisions météo envoyées par ces « spoutniks » justement. Mais arrêtons là les exemples car il y faudrait des pages et des pages.

Le paradoxe de nos sociétés modernes élargit la faille de jour en jour, d’année en année. Plus la société évolue plus elle se barricade derrière des pudeurs et des règles obscurantistes, plus les citoyens-zombies profitent des innovations et plus ils les nient et les vilipendent. Paradoxe. Plus les scientifiques et inventeurs découvrent de nouvelles applications et plus ils sont considérés comme des Mister Hyde, à un poil d’être brûlés sur un bûcher… mais le malade qui sera sauvé par le nouveau médicament ou l’handicapé qui verra sa vie améliorée par une prothèse bioélectronique oublieront qu’ils ont hurlés avec les loups contre ces découvreurs et leurs inventions diaboliques. Paradoxe.

Hormis les créateurs, les inventeurs, les chercheurs, les sportifs, les artistes, les poètes, les aventuriers de tous poils, les fous, le reste de l’humanité est composé de citoyens-zombies qui passe son temps à dire non… non… à toute entreprise nouvelle jusqu’au moment où il dira oui… oui… à cette nouveauté dont il tirera des bienfaits. Paradoxe.

Comme il avait raison Jonathan le Goéland de vouloir connaître ses limites… plus haut, plus vite, plus fort, plus loin … n’est-ce pas le but perpétuel de l’homme ?

Sans transgression pas d’évolution, pas de vie, mais une lente agonie de l’humanité.

A moi les transgresseurs, bousculons les inerties !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by JEFF
commenter cet article

commentaires

ginie 26/02/2010 19:19


Oui lilou on est des saint' étienne ....euh non des saintes just malmont....Oui bon je sais moyen mais j'ai pas trouvé mieux !! Et puis ça n'engage que moi car je crois bien que tu n'es pas de mon
bled lilou!! Bon faut encore qui dise qu'il est le plus beau le plus fort et tout et tout voilà on file 5 minute et y fait le zoli coeur ah mais je vous jure !! Au fait j'ai profité du cour j'ai
pas encore mis la couleur mais je la mettrai quand j'aurai 5 minute hihi c'est mal barré. Et si t'es pas loin de chez pipa t'es aussi pas loin de chez moi alors faudrai me prévenir aussi.....j'aime
aussi bien mangé : c'est de famille !! Bon je vois qu'on cause sérieux alors je m'y mets aussi :
Pour les femmes battues c'est pas évident surtout quand elles ont des enfants , je pense que si elles partent pas c'est qu'elles ont peur de de ne pas s'en sortir seule car souvent aux gestes sont
associés les paroles du genre " tu vaux rien , tu s'est rien faire...." bon là je suis soft évidemment car à mon avis les répliques sont plus corsées. Bref tout ça pour dire que si elles prennent
confiance en elles ont peu peut-être mieux les aider?
Je sais j'ai toujours un avis sur tout mais bon j'en profite ici qu'on cause et qu'on soit pas censuré !!
Bisous lilou, Martine, pipa et Ti-loup bonne soirée............flap flap flap


Lilou_61 26/02/2010 14:05


J'imagine, j'imagine et....c'est tout ! Rire. Non mais, le voilà qu'il se prend pour le Dieu Eros maintenant !!! Avec vous ??? Ah ça non ! Jamais ! Vous êtes trop rabougri....D'ailleurs je suis une
sainte vous savez bien. Sainte Nitouche il paraît mais sainte quand même. Hein les filles c'est vrai que nous sommes des saintes ? Bon, allez, je m'amuse mais le temps passe, l'heure tourne et je
n'avance à rien lorsque je suis devant l'ordi.


Lilou_61 25/02/2010 14:58


Et bien, je vois que l'on s'amuse toujours aussi bien ici ! Cool j'en profite comme ça. Désolée pour mon absence qui ne vous manque pas trop (si, si, je le sais, ne mentez pas) mais je n'ai pas
beaucoup de temps en ce moment. Et puis, comme je vais quelquefois par monts et par vaux, découvrir d'autres horizons bloguesques (ça se dit ça ?) et bien, je déserte un peu ici. Et puis, comme en
ce moment on parle d'un sujet très grave sur les femmes battues, humiliées et autres et bien, je n'ai pas très envie de plaisanter. Et oui, c'est moi ça ! A plus !!!


JEFF 26/02/2010 07:30


Mais si, mais si, votre absence nous manque Liloupop !! Et je ne mens jamais... sauf à la grande brêle qui fait qu'à m'embêter mais là j'ai des excuses.
Alors comme ça vous me trompez !!!... vous allez par monts et par vaux ... qui c'est ces deux là hein !? Pourquoi chercher ailleurs ce que l'on a sous la main ! Moi par excemple. Pour les monts
voyez mes muscles saillants et pour les vaux voyez le creux de mon ventre plat et les fossettes sur ... mais là je ne peux pas vous le dire car c'est une partie intime de mon anatomie, mais
imaginez Lilou !... imaginez !...

Bon, sérieux une minute maintenant. 
Il est vrai que le sujet des femmes battues n'incite pas à la plaisanterie, mais voilà un domaine où il est difficile d'apporter son aide (comme pour la dépression d'ailleurs) car la victime
bien souvent s'oppose à vos efforts pour l'aider. J'en parle tout à fait à mon aise car je connais bien le problème pour l'avoir vécu. Mais l'on
doit tout de même essayer pour chaque cas que l'on rencontre car si une grande partie de ceux-ci rejettent votre assistance, il suffit d'un seul cas sauvé pour garder espoir de
sauver les autres un jour. Même contre leur volonté. 
 


JEFF 25/02/2010 12:58


Ô merci grande prêtresse de l'informatique
Ô merci grande esbrouffeuse devant l'Eternel
Ô merci déesse de la cheunasserie
Ô merci merci merci ... que deviendrais-je sans toi (et tes cagades) et ta vivacité d'esprit... sans toi et ton sens (totalement azimutée la nana) de l'à-propos ... sans ta bienfaisante (aïe j'ai
plein de boutons) intervention dans ce monde virtuel qui m'est hermétique ...
Je reviendrai te consulter Ô ma grandeur Ô ma splendeur Ô ma divine saloperie de vieille bique qu'arrête pas de me faire des misères.


Au grenier de la Lune 25/02/2010 11:47


super t'es un ...
heu...
non t'es rien en fait,

puisque c'est TOUT grâce à MOA


Présentation

  • : Le blog de JEFF
  • Le blog de JEFF
  • : Oser dire ce qui ne se dit jamais, ne pas subir le politiquement correct, refuser la médiocrité... j'hurle ma liberté de penser.
  • Contact

DATES DE DEDICACE

Tournée de dédicaces possible en 2013 avec de nouveaux titres sous une nouvelle édition

Patience donc ! 

Recherche

Les Livres De Jdz